MEETING MARINE LE PEN LE 26 FEVRIER

Cher(e)s ami(e)s,

Je vous remercie pour le grand succès de notre galette départementale à Montreuil-Juigné en présence de Steeve BRIOIS qui m’a confié avoir été très heureux de retrouver une fédération en Maine-et-Loire motivée pour la victoire de Marine Le Pen aux élections présidentielles.

 

Désormais, toute notre énergie doit être tournée vers le succès de la campagne de notre candidate, aujourd’hui en tête dans les sondages.

L’une des première étapes est le succès du meeting de Marine Le Pen AU ZÉNITH DE NANTES LE 26 FÉVRIER A 16h. Cet évènement est ouvert à tous (adhérents ET non-adhérents du Front National) et GRATUIT.

 

C’est l’occasion idéale pour faire venir des sympathisants de votre entourage qui soutiennent Marine Le Pen et qui ne sont jamais venus à un évènement du Front National (amis, famille, voisins, connaissances, curieux, personnes qui hésitent, etc.). En choisissant Nantes comme premier meeting présidentiel, Marine souhaite montrer la dynamique de notre mouvement dans l’Ouest : C’EST NOTRE RESPONSABILITÉ PREMIÈRE D’ADHÉRENT D’ALLER LA SOUTENIR ET L’ENCOURAGER.

 

Pour faire de ce rendez-vous un succès, notre fédération va mettre en place des BUS GRATUITS pour pouvoir assister à ce meeting. Idéalement, nous aimerions faire partir ces bus d’Angers, de Saumur, de Segré et de Cholet mais cela dépendra des réservations.

 

Afin de nous organiser au mieux je vous demande donc d’envoyer LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE àsecretaire.fn49@gmail.com (DIMANCHE 12 FÉVRIER DERNIER DÉLAI) :

–         Le nombre de places que vous souhaitez réserver ;

–         Les NOMS ET PRÉNOMS des personnes qui viendront ;

–    Votre ville de départ (4 choix possibles : Angers, Segré, Saumur, Cholet)

 

ATTENTION : DANS LE CAS OU LES RÉSERVATIONS SERAIENT INSUFFISANTES POUR REMPLIR LES BUS, LES PLACES SERONT DISTRIBUÉES DANS L’ORDRE DES RÉPONSES (LES PREMIERS QUI ONT RÉSERVÉ SERONT LES PREMIERS SERVIS).

 

Par ailleurs, j’invite ceux qui se rendent au meeting par leurs propres moyens à nous le signaler (secretaire.fn49@gmail.com) afin que nous puissions communiquer ces informations à l’équipe responsable de l’organisation des meetings.

 

Nous restons à votre disposition pour répondre à vos questions.

Amitiés patriotiques,

Aymeric Merlaud

Chargé de mission Fédération du Maine-et-Loire

Conseiller Régional Pays de la Loire

7NsRKSRI

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Délinquance et criminalité en hausse : les choix politiques des gouvernements successifs tuent

 

Nicolas-Bay-300x300

Communiqué de Presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Les chiffres du service statistique du ministère de l’Intérieur (SSMI) pour l’année 2016 sont sans appel : la délinquance et la criminalité continuent leur progression. On y apprend notamment que les violences physiques et sexuelles sont à un « niveau élevé » (+11%), que le nombre d’homicides augmente de 2% pour atteindre 892, et que les cambriolages de logement bondissent de 4%, soit 243.500 en 2016.

Pour tenter de masquer l’explosion de l’insécurité, on notera que le gouvernement fait l’impasse sur les chiffres des homicides en outre-mer, se contentant de donner ceux de la France hexagonale. Et pour cause, les vols avec armes (armes à feu, armes blanches ou par destination) sont par exemple sept fois plus fréquents en 2016 en outre-mer qu’en métropole.

L’ensauvagement de la société française est une réalité qu’il n’est plus possible de nier. Elle affecte un nombre croissant de nos compatriotes. Les coups de mentons électoralistes et autres exercices de communication de Messieurs Cazeneuve et Le Roux ne peuvent la masquer. Notre pays est aujourd’hui meurtri par des années de laxisme d’Etat. Que l’on pense aux 12 500 suppressions de postes dans les forces de l’ordre opérées sous François Fillon ou aux funestes lois Dati puis Taubira, les gouvernements successifs (ex-UMP et PS) portent une écrasante responsabilité dans cette situation dramatique.

Seul le réarmement moral, humain et matériel de nos forces de sécurité adossé à une politique de tolérance zéro et d’arrêt de l’immigration massive, permettra de réduire réellement l’insécurité générale qui frappe depuis trop longtemps.

 

Communiqués / 19 janvier 2017 / Étiquettes : /

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La lettre de Marine – 20 janvier 2017

 

Marine Le Pen

 

Mes chers amis,

Cette semaine encore je suis allée à la rencontre des Français, et notamment au Technopôle de Forbach, où j’ai eu le plaisir de visiter une entreprise exceptionnelle qui représente ce que je veux pour la France : la révolution de la proximité. En effet, cette entreprise, Fermap, un fabricant de portes et fenêtres, est une exception, tant la production dans ce domaine est aujourd’hui la plupart du temps faite à l’étranger. Je veux relocaliser la production, au plus près du consommateur, et ainsi défendre le « fabriqué en France ». Cela présente plusieurs avantages : c’est plus écologique (on évite les transports sur de longues distances), cela permet de faire travailler des salariés français, et donc de faire baisser le chômage, et cela signifie aussi que nous pouvons avoir la certitude que les normes sociales et environnementales ont été respectées lors de la production.

Mais cette révolution de la proximité, ce développement du « fabriqué en France », ne sont possibles que si nous prenons des décisions fortes. Il faut d’abord cesser de subir la concurrence déloyale de pays qui profitent à fond d’une mondialisation non maîtrisée. Et pour cela, nous libérer des chaînes de l’Union européenne, qui empêchent tout protectionnisme intelligent, tout patriotisme économique, ou encore toute possibilité d’adapter notre monnaie. Il serait par exemple tout à fait légitime que les commandes publiques, de la part de l’Etat ou des collectivités, fassent d’abord travailler les entreprises françaises, cela les aiderait beaucoup. Eh bien c’est interdit par le droit de l’Union européenne.

Ces thèmes sont essentiels, mais il est parfois compliqué de faire passer ces messages aux Français, tant de fausses croyances sont ancrées dans la population, comme cette idée pourtant saugrenue que l’Union européenne nous protègerait dans la mondialisation, ou encore que nous ne pourrions rien faire pour réindustrialiser la France, que nous ne serions plus capables de rien. Alors, inspirez-vous de ce que vous trouvez dans cette lettre pour convaincre nos compatriotes. N’hésitez pas à utiliser les exemples que vous pouvez piocher dans nos publications, sur tous les sujets, pour échanger avec ceux qui doutent encore ou succombent aux sirènes de la pensée unique.

Bonne lecture ! Et comme chaque semaine, permettez-moi de vous souhaiter une belle campagne !

 

 

Tribunes libres / 20 janvier 2017 / /

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail